mardi 18 décembre 2018

Bienvenue à NCM [partie 2] : Avant de se lancer ....[1/2]

AVANT DE SE LANCER ... première partie [1/2]

Aujourd'hui, contrairement au dernier article, nous allons tenter de commencer par le commencement !

Peut être pas aussi loin ...
Il s'agit d'un truc on ne peut plus sérieux, que tout le monde entend parler quand on se lance dans entrepreneuriat !
Ça fait hyper hype quand on cause projet !!
Et ça permet d'éviter bien des surprises et d'avoir une idée du potentiel !!!
Mais ... quasi-personne le fait ...

ding dong ...

La sacro-sainte étude de marché !!

Et ça sera aussi l'une des premières question de notre Tonton Jean : "t'as fait une étude de marché au moins ? c'est super important !!" 

Et pour une fois je lui donnerais pas tord ! Car il s'agit d'une étape primordial de votre projet !
Mais je vais pas revenir dessus pour les raisons principale et évidentes : Etude de prix, impact consommateur, ects ...
Mais pour une raison secondaires qui dans notre secteur est peut être la plus importante :

Votre propre engagement dans votre projet !

Soyons sérieux, deux secondes ! Et un peu pédant pour le coup !
Le profil du gars/fille qui souhaite ouvrir une boutique spécialisé n'est pas jojo !
On y trouve de tout, mais beaucoup de profils de tache :

- Des étudiants sortant du lycée !
- Des chômeurs longues durée !
- Des fonctionnaires, en dépression !
- Mais surtout des rêveurs !!!

Brefs, des gens qui n'ont qu'une vague idée, romantique et déformé de ce qu'ouvrir une boutique implique.... Et qui auront encore moins consciences des problèmes qui les attendent !

Cela dit, être l'un de ces Kassos' ne vous empêchera forcement de menez à bien votre barque !
A condition bien sur que votre profil initial devienne rapidement secondaire. Il faut pour cela que vous vous imposiez rapidement comme un entrepreneur compétent et sur de lui ... du moins en façade j'entend ^^ !

Car ouvrir une boutique manga ou assimilé, donnera fortement l'impression que vous faite partie d'un de ces cas ! Par conséquent  si vous faite pas preuve très rapidement d'une certaine rigueur, notamment lors de cette satanée étude de marchés, vous risquez de perdre beaucoup de crédibilité en tant que futur pro !

Car oui, arriver devant le banquier, avec la bite/vulve (soyons pas sexiste) et son couteau, sans idées précises (mais fausse ... car on verra qu'on sera toujours loin de la vérité à ce moment du projet ^^) de ce dont vous avez besoin, comme budget, fond de roulement, prévisionnel et autres termes obscurs (nous parlerons de ça plus en détail dans un autre article), est le meilleur moyen de s'assurer un refus direct !

Aussi, pour moi, si l'étude de marchés n'est pas obligatoire, elle reste essentielle à votre démarche !

I/ Les mauvaises raisons de ne pas faire une étude de marché

J'ai eu durant c'est dernier année de multiple appel téléphonique, échange par mail (que j'aime pas !!), pour des conseils, précisions, ects ...
Si certaine était constructive et montre déjà une certain sérieux , d'autre n'ont été que pour moi une vaste blague !
Voici par exemple mon TOP 5 des raisons que j'ai entendu pour ne pas faire d'étude de marché :

ATTENTION
toi aussi tu crois au pizza volante extraterrestre ??


- n°5 : "Les études de marchés ça sert à rien, et de toute façon les statistiques obtenu ça se manipule !"
Vrai ! Mais chers compère ! Si tu sais que les Stats peuvent être manipuler, pourquoi ne pas t'en servir à ton avantage ? Lors de la présentation auprès de ton banquier par exemple ? Si tu as des chiffres, sur un truc qu'il ne connaissent pas trop, tu leur mâche le travail pour prendre une décision (de préférence dans ton sens ) !

-n°4 : "Pas besoin, j'ai déjà travailler en tant que stagiaire dans une librairie spécialisé pendant 2 semaines ! "
Je crois que t'as pas compris l’intérêt d'une étude de marché ...

-n°3 : "Je suis fan de manga depuis des années, donc je sais déjà ce que voudront les gens dans ma boutique" 

Confondre ce qu'on veut vendre et ce que les gens veulent acheter sont deux choses différentes !
Prépare toi dès maintenant à vendre des cartons entier de Bleach/One Piece/Naruto pour continuer à manger et pouvoir continuer à vendre des série plus exotique, c'est un conseil !
Tu peut y mettre ta touche, oui !
Mais pas prendre en compte immédiatement ce qui se fait, ce qui se vend, et surtout ce qui marche est à mon humble avis une grave erreur à ce stade du projet !

-n°2 : "Une étude de quoi !!!" 
Saint Mongolito .....amen... --'
Commence par le début avant de vouloir devenir le futur roi des libraire ...
Sans commentaire !

-n°1 : "Ah ouais, non mais c'est chiant en faite ... vous pouvez pas me donner vos chiffres ?"
Et 100 balles et un Mars ?
Plus sincèrement, s'inspirer de ce qui à déjà était fait est une bonne idée.
Mais à demander les chiffres d'une autre ville, d'un autre quartier, d'un autre concept ....c'est juste aberrant et navrant !! Bouge toi l'anus et passe quelques heures à faire faire des questionnaires on en reparle après !

II/ Pourquoi cela peut être important !!!

a) Pour faire un dossier

Comme je l'ai déjà annoncé, vous allez voir vos investisseurs (enfin surtout un banquier !!) avec un patos bien lourd en tant que fan de manga.
La vision qu'il aura de vous à l'entretien sera approximativement ça :


J'aimerais un financement pour fabriquer un détecteur de dragon ball pour réaliser mon rêve ....

Alors qu'il devrait voir comme cela :

Allo Toto ? C'est bon, j'ai les droits intégral pour ta série en France !! Oui, y comprit Dragon-ball super ! Le banquier te fait le virement immédiatement !! Bisou Tory !


On tentera au moins un entre deux à la fin de l'entrevue :


un peu plus sérieux ...mais on part de loin, on pourra certainement pas faire mieux ^^
Et c'est là qu'un dossier un peu chiader pourra vous être utile, en incluant dedans quelques informations chocs :
-Les volumes des ventes de manga en France.
-Les acteurs principaux !
-La présentation de votre projet
-Quelques bilans de boutique équivalentes qui fonctionne bien.
-Mais surtout, pour y inclure votre étude de marché.

Pour le reste on y reviendra dans un autre article ;)

b)Avoir une idée plus précise de votre volume de vente et donc de rentabilité !

Si prendre les données des concurrents alentours est une bonne idée.
On arrivera rapidement à voir que les données obtenus seront malheureusement biaisés !
Entre les gens qui vous donnent consciemment de fausses informations (décidasse à un gars sur Paris), les bilans comptables accommodés (les lires et les comprendre c'est un métier !), ou juste le fait que leurs lieux de villégiatures ne correspond à rien à l'endroit ou vous souhaitez ouvrir boutique, seront tout autant de paramètres qui vous fera dire qu'une étude "ciblé" à votre lieux d'ouverture sera pas forcement une mauvaise idée !!!

Savoir, si il y a d'autre boutique qui vendent le même produit que vous !
Si ces boutiques sont à proximité immédiate ou non !
Avez vous des "nids de clients " potentiel à proximités (par exemple des collège et lycée pour ce qui nous intéresse !) !
Mais également, les "moyens" de ces potentiels clients ... et c'est surtout ici que vous risquez de vous planter. Et ce sera donc l'information sur lequel vous devrez être vigilants !

L'erreur est de voir trop grand et de rapidement fabuler sur un succès précoce, imaginant sans peine, 200 clients par jours qui sortiront avec un panier moyen de 50€

Mais la réalité sera un chouilla plus sobre ...
La réalité sera plus pénible avec des jours ou vous n'aurez malheureusement personne !

Bref, l'étude de marchés devra avant tout vous permettre de savoir 3 informations importantes.

Deux directement via l’enquête de marché :

  • La régularité des clients au magasin (combien de fois dans l'année, mois, semaine ils viendront vous faire coucou).
  • Le panier moyen d'achat (combien il dépense en moyenne à chaque visite).

Et une indirectement en fonction des résultat de l'enquête :

  • Le seuil de rentabilité à atteindre pour par faire faillite (combien de gens par jour vous devez avoir pour rentrer dans vos frais !)

Et a partir de là vous aurez une vague idée de ce dont vous aurez besoin pour la pérennité de votre projet ! Et de savoir si celui-ci est réaliste ou non !

Petit conseil en outre : faite une marge de réajustement de 50% sur votre enquête !
Les gens ont dit qu'il dépenseront 10€ ...compter 5€ seulement !
Ils ont aussi dit qu'il viendront 1 fois par mois ...compter 1 fois tout les deux mois !
Ects ...!
Et là vous aurez des chiffres plus réaliste, surtout pour vos premières années d'activités !!!

c) Le droit de retrait !

Avoir un idée de la difficulté, avant de se lancer ...
Ouvrir un commerce demandera un certain nombre de ressource, dont une primordiale : L'argent !
Ça tombe bien, il vous en manque et vous allez devoir demandez un prêt !
Mais si cela ne marche pas ?

"Rohhh gamin pas la peine de t’inquiéter, tu ouvre une entité morale et si il t'arrive un problème et ben tu la ferme avec ses dettes et puis basta ..." dira tonton Jean !
C'est en théorie vrai !
Et comme beaucoup de maxime populaire, c'est en réalité quasiment impossible car :
- le gérant (donc souvent vous) sera responsable de la gestion de l'entité, ce qui peut vous être reprocher par un juge du tribunal du commerce (et donc sanctionné).
- le gérant (toujours vous) sera souvent caution solidaire du prêt de l'entreprise (sauf miracle vous serez souvent liée d'une manière ou d'une autre à l'entreprise).
- d'autre, mais on vera plus tard ;)

Bref, si vous vous engager dans la création, vous aurez certainement des comptes à rendre !

Et l'étude de marché sera la pour vous donner une idée du risque, avant d'investir trop de temps et d'argent, sur votre rêve.
Il faudra mieux investir quelques heures et quelques centaines d'euros à mettre en place une étude de marché un peu sérieuse que de se lancer fleur au fusil et de s’empêtrer dans 50.000€ de dettes ou plus n'est-pas ?

Car, oui ! Rebrousser chemin suite au résultat de votre étude, ne fera pas de vous un looser ou un abruti !
Bien au contraire ! Votre droit de retrait, sera une marque de sérieux et de maturité que beaucoup n'auront pas à ce moment du projet !


Un avant dernier Mot avant la suite :

Pour résumer, ouvrir une boutique sans étude de marché ne sera pas impossible ! Il suffit de voir le nombre de boutique qui se sont ouverte sans ou juste avec une étude bidon !
Mais ne pas faire l'impasse dessus sera un atout pour vous !

Vous vous donnerez ainsi l'occasion de repensez votre concept, éviter de perdre trop d'argent à l'ouverture (mauvaise tarification, mauvais achat de stock, ect ...) ou d'éviter un investissement trop conséquent qui ne sera pas rentable en état !
C'est avant tout le propos principal de cet article qu'il faut prendre au second degrés (le fait que je soit un chouilla pédant, moralisateur et satyrique, doit pouvoir aider à noter le coté humour de la choses ^^)

Mais voila donc la fin de la première partie de cet article !
Pour la prochaine fois nous allons voir les solution pour mettre en place une étude de marché adapté !
des bisous mes chatons ...



lundi 10 décembre 2018

Bienvenue à NCM [partie 1] : Avis d'experts sur l'emplacement ...

Pas facile de savoir quoi dire dans ce premier article, tant le sujet est large !
Entre la réglementation, la prospection ou juste les aléa de l'entrepreneur qui souhaite se lancer, je vous laisse deviner qu'il s'agit peut être du début d'une longue série d'article pas sérieux sur : "Comment survire à sa premier entreprise !" ou assimilé, et que je pourrais assez facilement en faire un livre ......certainement chiant, mais enfin bon c'est histoire de vous donner une idée du sujet !!

Bref, afin de commencer, sans trop de transition, j'ai décider un jour d'ouvrir une boutique ! (Et peut être un jour que cela vous arrivera aussi ! (pauvre fou !!) !

Et c'est juste à ce moment là, que vous aurez affaires à des "experts" (CF : Note les guillemets !!)!
Je me souvient en outre, avec un petit sourire aux lèvres, de ce que m'a dit cette personne, quand j'ai parlé de mon souhait d'ouvrir boutique :


Attention ....true story !!

"Ecoute petit (oui, ascendant de supériorité pour celui qui donne le conseil !) !!!
 Il y a 3 choses à prendre en compte quand tu ouvre une boutique :
-La première ET AUSSI la plus importante, c'est  : l'emplacement !
Il faut que ta boutique soit dans un endroit de passage, pignon sur rue. Ça sera ta meilleur publicité !
-Le deuxième, c'est l'emplacement !
-Et enfin la troisième c'est l'emplacement !!!"

Ce qui est formidable, c'est que l'ensemble des gens autour de vous serons en total accord avec cette sagesse populaire.

Mais, ces "Expert" (j'ai dit note les guillemet !!!) de votre entourage, n'auront que très souvent, aucune expérience dans le domaine, ou au mieux un vague cousin éloigné qui vend des pomme de terre en côte d'ivoire, via une centrale d'exportation, mais c'est pareil, donc .... !!

Bref ce sera toujours Tonton Jean/Pierre/Paul qui vous donnera les conseils de comment tenir votre commerce .... et ça tombe bien !! Il en a des tonnes !!!
Et surtout ça à l'assurance de marcher ....promis, un docteur Sorcier/Voudoo mondialement connu dans le quartier, me l'a dit !

Car si ça foire, c'est que t'as pas suivis ses conseils !
Si tu te loupe quand même, c'est que t'as pas compris et fait exactement fait ce qu'il a dit !
Et quand bien même l’échec est encore à ta porte, ce sera ta faute ....pas la sienne !!!


Ce petit entracte qui n'a rien à voir, me permet cependant d'aborder plus sérieusement deux vérités fondamentales dans votre projet, pour cet article :

"L'emplacement de votre local"

Que nous allons aborder dans cet article.
Mais, aussi de commencer une notion qu'il vous faudra constamment garder un tête, et que nous allons souvent voir aux fils de ces articles:

"Les conseilleurs, ne sont pas les payeurs !"

C'est votre vie, votre aventure et surtout votre argent qui se joue !
Comme dans une partie de poker, si des gens veulent jouer à votre table et commenter le jeu, il faudra qui mettent une mise sur la table !
Et quand il s'agit d'argent ...y a rarement du monde ^^

Mais vous constaterez souvent que tonton Jean est rarement joueur quand il s'agit de jouer avec son argent !!Mais si celui des autres, vous l'entendrez crier "tapis" à chaque coup (et ça sera jamais le bon moment ^^)!

CHAPITRE I/ : L'emplacement, l'emplacement, l'emplacement ...

Oui, l'emplacement de votre local sera important, c'est évident !
Mais est-ce réellement aussi simple et simpliste ?
Cela ne sera pas le seul élément à mettre dans la balance lors de votre choix !
Vous rêvez d'un magnifique local, neuf, plein centre, dans la rue principale de votre ville, avec des écoles, commerce et arrêt de bus à proximité ... réveillez vous ! Vous ne l'aurez pas !
A moins d'être déjà riche et que vous souhaitiez ne plus le rester ! Car à moins de tomber sur LA pépite ou une arnaque flagrante, l'emplacement de vos rêves, sera pour la plus part des cas, pas dans vos moyens !

a) Le loyer ....mais pas que ...

Qu'on s'y trompe pas le loyer sera un agent déterminant à votre réussite !
Mais, trop haut et ce sera un gros trou mensuel dans votre budget (et donc moins de réassort !), et il n'y pas que cela à prendre en compte !
Maintenant vous êtes un "pro" et quand vous irez cherchez votre local, il faudra vous attardez sur les autres frais qui accompagnerons certainement le loyer.

Des frais d'agences, si vous passez par ces vampires de l'immobilier (une cartouche entre 500 et 5000€ en fonction ), mais aussi des trucs qui seront nouveaux pour vous, comme le pas de porte et le droit au bail ! Explication !
Le droit au bail se fait quand vous reprenez le local derrière quelqu'un ... en gros il va vous facturer les éventuels travaux qu'il a fait en rentrant dans le local, mais aussi la mise en relation avec le propriétaire pour que vous ayez la chance de lui verser un loyer (hors de prix) tout les mois.
En définitive l'ancien locataire tentera de se rembourser les éventuelles pertes qu'il aura éventuellement eux ou se faire un petit un bénéfice net à la revente, cela dépend.
Cela pourrait être presque compréhensible si les locaux était en parfait état et que ce "pruneau" que vous allez payer en plus était dérisoire, mais cela sera rarement le cas. En fonction de l'emplacement, la superficie et de la propreté du local, vous aurez une cartouche supplémentairement qui pourra vite devenir astronomique allant de 10.000€ jusqu’à 100.000€ et parfois même plus !  Si cela dépend grandement de la ville dans lequel vous allez avoir votre local, mais c'est un prix qu'il faut prendre en compte !

Aparté sur le Bail Pro :
Ah et aussi vérifier pour quel type droit au bail vous acheter ! Car oui, le bail pro est un peu particulier ! Quand vous signer un bail, pro vous signerez ce qu'on appelle un 3/6/9 ! 
A savoir que vous aurez un bail résiliable tout les 3ans ! 
L'avantage est que vous n'aurez pas de modification de loyer pendant 9 ans, mais une réindexation légal tout les 3 ans (Je vous rassure c'est souvent pas grand choses) ! Et que le propriétaire ne peut vous mettre à la porte que tout les 3 ans (assez difficilement, mais vous avez une certaine sécurité !) 
L’inconvenant de l'histoire, est que vous vous engager sur un loyer pendant 3 ans à chaque fois !
Bref sir votre commerce ne marche pas et que vous souhaitez mettre la clef sous la porte, il sera de votre responsabilité à payer le loyer au propriétaire ou de lui trouver un autre locataire qui lui convient ! 

Le pas de porte, c'est un peu la même chose coté propriétaire qui demandera souvent entre 5.000€ et 20.000€ pour se rembourser les éventuels travaux (qu'il n'aura pas fait !) et les mois de loyer qu'il n'aura pas eu en le laissant vacant (pour cause de travaux ? Nannnnnn !!!).
Sachant que sur certaine annonces vous aurez la chance de payer les trois !! C'est souvent un truc que la plus part des entrepreneurs oublis de chiffrer dans leur projet ! Encore une fois ces prix dépende grandement de quel ville vous souhaitez vous installer !

Je me permet encore de rigoler, car une personne que j'accompagnais dans la création de son projet, m'a soutenu Mordicus que ce prix de 150.000€ dans cette annonce, n'était qu'une indication si il souhaitez acheter le local ... je vous laisse deviner qui a eux raison ^^.

b) Apprenti charpentier .... avant toute choses !

Mais vous pourrez avoir une bonne surprise !
Oui ! Vous avez trouver votre local avec un espace correct, un loyer correct, pas trop mal placer et ohhhhhhhh miracle pas de droit au bail, ni pas de porte !
Mais le local est une ruine, même les rats sont partis pour cause d'insalubrité. L'eau et l’électricité doivent encore être installés !
Bref, il vous restera à faire, plus que le choix de l'emplacement : Faire le choix des travaux ou non !
Si comme moi, vous venez d'une famille dans le BTP, cela ne vous effraiera pas trop. Mais si vous êtes un bricolo du dimanche ou si vous n'avez jamais tenu un marteau, un conseil !
Ne vous improvisez pas apprenti charpentier ! Et cela pour deux raisons !

La première est que vous risquez d'être atteint d'une maladie grave qui s'apppele le "yaqeca-afaire" ou encore plus connus sous le nom de "cérienafairecavaprendrecinqminutes" qu'on souvent les gens qui se lance dans des travaux qui va vite les dépasser ! Et à ce moment des travaux, vous commencer à payer un loyer, donc vous comprendrez que passez 2-3mois (ou plus) à réhabilité votre local risque de vous coûté de l'argent !

Mais encore une fois l'expert vient avec sa sagesse vous donner un bon conseil :

"Négocie des mois de loyers gratuits avec le propriétaire, car tu vas lui rendre le local en bien meilleur état !"

Pardon, je me gausse !!! Oui vous êtes un pro ! Et le propriétaire en aura strictement rien à carrer ! Vous serez dans le jeu : "a prendre ou à laisser ! " et vous n'aurez guère de marge de manœuvre, sauf si effectivement, le local était disponible depuis des mois ! Et encore !!!

La deuxième est la plus importante : vous allez recevoir du publique dans votre établissement !
Si votre faux plafond s'écroule, que quelqu'un s'électrocute ou se coupe a cause d'un clou disgracieux dans votre parquet, vous serez tenu pour responsable !
Et à ce moment là vous voudrez remettre la faute sur celui qui à fait les travaux ! Et si c'est vous .... no comment ! A moins de justifier d'un bagage suffisant dans le domaine de la réfection de local, je vous conseil de passez par un ou des pro !

Pour donner un ordre d'idée une réfection de local se chiffre en fonction de la superficie et des aménagement déjà en place !
Est-ce que vous allez garder le faux plafond déja en place ?
Il y a déjà l'eau et l’électricité ?
Vous voulez rajouter un chiotte ? Pensez au norme handicaper !!!
Budgéter entre 15.000 et 50.000€ pour remettre un local en état !

Dans l'idée il faut tenter de passez de ça :

Pas terrible ...
à ça :
de véritable photo d'archive ^^

c) trouvez le meilleur endroit

Vous l'aurez comprit, l'emplacement sera délicat !
Et il faudra faire des compromis et se remettre continuellement en question, comme par exemple :

"Ai-je besoin d'avoir pignon sur rue ?"
"Ai-je des concurrents aux alentours ?"
"Vaut-il mieux un 100m² un peu isolé ou un 50m² bien placé ?"
"Qu'est-ce que je suis capable d’accomplir en terme de travaux ?"
"Est-ce que le bail autorise mon activité ?"
"..."

C'est autant de question que vous devrez vous poser en choisissant votre local ! Et autant qui auront un impact économique(bon ou mauvais) sur votre activité !

Que vous vendiez des manga, de la bouffe ou des tringle à rideau, cela devra toujours faire partie de votre réflexion.

Par exemple on se doute bien qu'un grossiste n'a pas besoin d'être spécifiquement bien placé au centre ville ! Il privilégiera la périphérie, avec un grosse zone de stockage de marchandise et un accès camion. Vous devrez faire de même avec votre magasin !
Savoir si vos clients, vous chercherons car vous êtes un spécialiste, ou si vous êtes un "attire chalant" et que l'emplacement sera alors une priorité !

 Et en cela, vous devrez être capable de réfléchir sur ce que devra être votre local !

N’hésitez pas à laisser un commentaire sur ce vous souhaiteriez pour la suite !
Mais je pense faire un petite article sur le truc indispensable que personne ne fait : l'étude de marché !!

Des bisoux
Nekola

mercredi 28 novembre 2018

Bienvenue au Neko Café Manga ....[partie 0]

Malgré moi, j'ai remis un pied dans un vieux souvenir (du pied gauche cela porte chance ?) !
Celui ou j'étais le gérant d'une petite boutique spécialisé manga/bd avec un coin lecture le :

NEKO CAFE MANGA

Oui, on avait bien fait les choses à l'époque, avec une charte graphique et tout ....

Vous avez donc maintenant une vague idée d'où me viens ce surnom, qui est juste une transformation grossière de mon vrai prénom ^^.

J'avais, depuis la fermeture de cet antre de la perdition et de la luxure  culture et de la passion, l'idée, ou du moins l'envie de faire une rétrospective de cette expérience, afin de décourager les futur monteur de projet mettre à plat et (en quelques sortes) d’exorciser cette période un peu bizarre de ma vie.

Et il faut dire, qu'il m'a fallu un certain temps, afin de mettre une distance constructive à cette aventure !
Cela fait effectivement plus de 4 ans que l’entité sociale n'existe plus et que j'ai repris une autre activités en tant qu'associé. Et pourtant le spectre de cette première entreprise reste toujours pas loin de moi, rangé dans un sombre placard (ou du moins l'ensemble des ces papiers ^^)!

Aujourd'hui il est temps d'exorciser ses démons avec une petite série d'article pas sérieux ;)
Un récent appel téléphonique me demandant des conseils sur la façon de gérer ce genre d'entreprise, m'a surpris ! Pas que cela soit rare ! Ni que les questions étaient surprenantes .... elles étaient mêmes plutôt banales. Ce qui m'a surpris .....c'est MOI !

J'ai de grand pieds .... donc forcement les chevilles qui vont avec ....

Enfin, surtout la façon dont j'ai répondu ... c'est à dire, sans frustration, de manière neutre et surtout sans mauvaise nostalgie une fois l'échange terminé. Ça m'a fait remarqué que je pouvais à nouveau parler manga et anime sans ce petit goût de tristesse !

Bref .....

Je suis plutôt content de pouvoir écrire à propos de cela !
Car finalement c'était une bonne expérience !
Et que cela fait des articles pas trop dur à faire (j'ai déjà exposer une bonne 20taine de fois dessus, donc je commence à connaitre mon sujet ^^)

Pas besoin de vous faire une annonce, vous allez voir débarquer une série d'articles sur cette expérience qui comprendra de quoi faire un "petit guide de l'entrepreneur qui veut ouvrir un café manga ou autres librairies spécialisés".

-Comment on fait son projet ?
-Comment on le finance ?
-Qu'est-ce qu'il faut savoir ?
-Qui sont les clients (on parlera de faune et de flore !!) ?
-Qui a tué Pamela Rose et autres humours que seul les trentenaires pourront comprendre ?
-ects ....

Bref des réponses aux questions que quasiment personnes se posent !

des bisous, toussa .... suspense ;)

Un raccourci vers les autres articles !
Partie 1 : Avis d'expert sur l'emplacement 
Partie 2 : Avant de commencer partie 1/2

mercredi 21 novembre 2018

Crash-test BannerWar [partie 5]

Et voila le 5eme et avant dernière partie de ma lecture BannerWar !

Partie qui concerne le tir !

Je le confesse, étant plus habitué à des phases de tir distincte comme on trouve dans la plus part des jeux de wargamme, l'exercice est ici, pour un non-initié comme moi, un peu particulier.
Mais ce qui n'est pas commun, n'est pas forcement mauvais ! Restons honnête, BannerWar apporte pour le coup, un petit tas de bonne chose que le "régalien/réglophile" que je suis apprécie facilement (trouver moi un mot pour amateur de règle et je vous envoie un cadeau ! ;) ).

I/ON TIRE LA CHASSE ET ON AÈRE !

Dans la plus part des jeux de masse, enfin tout du moins ceux que dont j'ai eu le loisir de jouer, il y a un tireur et une cible, bref ...

non de rien, vraiment ...


Précision inutile pour comprendre: Le tireur aura l'occasion de tirer durant une de ses phases (souvent appelé "phase de tir"....quand on est original on le reste pour la vie !) et on comptabilise généralement un nombre de dé à lancer et un certain seuil de réussite à obtenir pour ce qui correspond à l'habilité du tireur et dans lequel l'armure de la cible aura une incidence sur le résultat  !

Dans BannerWar, vous prenez ce non-bon-sens-assumé-culturellement par 95% des joueurs blanc-hétéro-moyen , vous le mettez dans la cuvette des chiottes et vous tirer la chasse en disant adieux à "Léon" votre étron ludique, qui comme les meilleurs, partent toujours trop tôt !

Une fois que vous avez aéré et mit un peu de Febreze saveur orange/clou de girofle, vous pouvez repartir sur de bonne base. Même si cela demande de chambouler un peu vos habitudes !

II/LES PHASES DE TIRS, BEAUCOUP DE CHOSES EN PEU DE LIGNES...

Phase de tir dans Bannerwar, il y en à bien une ..... mais.....grande originalité...... celle-ci est commune aux deux joueurs !
Ce qui veut tout simplement dire que toute unité n'étant pas au CaC et équipé d'arme de volée, peu potentiellement prendre pour cible une unité à portée dans SA phase de tir, MAIS EGALEMENT dans la phase de tir de son ADVERSAIRE !

Ce qui est finalement logique, potentiellement mortel, ET réaliste !
Cela aura beaucoup de conséquence sur vos habitude de jeu, et obligera bien souvent les unités à chercher un contact "protecteur", pour éviter de se faire tirer dessus !

Pour ce qui est de la règle voila en quelques mots ce que j'en pense :

a) Simplification est mère de sûreté !! 

La règle de tir ne tiens que sur 2 pages.
Gage que celle-ci est simple, rapide à comprendre et facile à mettre en place.

Une unité possédant une capacité de tir aura très souvent 2 valeurs de portées, ainsi que le nombre de dés associés à ce tir.

Un exemple des distances et des valeurs de tir
On lance les dés pour chaque couple cible/tireur en ajoutant d'éventuel bonus à ce nombre de dé pour les soutiens et/ou éventuellement en soustrayant des dés pour d'éventuel obstacle entre la cible et le tireur. Chaque dés donnant 4 ou plus donne une touche sur l'unité visée et si le nombre de touche dépasse la protection, l'unité subit un nombre de blessure égale à la différence.

Simple, rapide et efficace, la phase n'étant pas ralenti par un éventuel jet de save de l'adversaire dont on peu avoir l'habitude (qu'il meurt et se taise !). La règle sur ce point est particulièrement attrayante , mais ...

b)Rajoute du soutien et y a plus rien ...

Oui je sais je viens de vous dire que le soutien est simple. L'idée principale oui, par contre le calcul exacte du bonus de soutien en fonction de la situation peut vite devenir alambiquer.

Par exemple, le soutien vous rajoute des dé pour le tir, mais il faut savoir que chaque socle de tireur ne peut tirer QUE SUR UN seul socle de cible. On comprend donc que si j'ai plus de socle de tireur que de cible, certains tireur, ne tirerons pas mais apporterons un soutien en augmentant le nombre de dé d'un tireur. Jusque là pas de problème !

Jusqu'ici tout va biennnnnnn !!!!

Cela aurait été très même très simple, si (votre attention s'il vous plait, cela va être un peu dur à suivre) les socles qui tirent après le premier (donc qui ont aussi une cible), donne également un bonus de soutien et que ce bonus n'est pas proportionnel au nombre d'unité en soutien, mais via une variable fixe un peu délicate à comprendre :

Si j'ai un groupe qui tire, le premier tireur tir son nombre de dé normalement, mais le reste du groupe possédant aussi une cible gagne +1dé en soutien
De plus, si j'ai des éléments qui ne peuvent désigner une cible chacune de ces unités donne +1dé bonus à donner au groupe et à répartir aussi équitablement que possible entre les tireurs !

Je vous laisse un lien sur le forum de BannerWar pour retrouver un membre qui explique "relativement" bien un caractère un peu bizarre de cette règle, mais qui illustre qu'il faut une certaine subtilité pour la comprendre :

http://bannerwar-jeu-fig.forumactif.com/t108-question-sur-les-tir

Explication de Merlot sur le forum BannerWar (gloire lui soit rendu pour ce sain éclaircissement)
"SCHEMA 1 : plus de cibles que de tireurs
Tireurs Principaux : Quatre tireurs prennent pour cible quatre adversaires au choix consécutifs avec chacun 4 dés (en blanc). 
Soutien de Tir : 4 tireurs => 3 dés supplémentaires de soutien (puisque 4-1, voir la phrase en gras) attribués aux tireurs principaux équitablement (en rouge) au choix du joueur.
Une plaquette verte de guerriers n'essuient aucun tir.




SCHEMA 2 : autant de cibles que de tireurs
Tireurs Principaux : Quatre tireurs prennent pour cible les quatre adversaires avec chacun 4 dés (en blanc). 
Soutien de Tir : 4 tireurs => 3 dés supplémentaires de soutien (puisque 4-1) attribués aux tireurs principaux équitablement (en rouge) au choix du joueur.




SCHEMA 3a : moins de cibles que de tireurs : ici 3 cibles
Tireurs Principaux : Quatre tireurs prennent pour cible les trois adversaires au  avec chacun 4 dés (en blanc). 
Soutien de Tir : 4 tireurs => 3 dés supplémentaires de soutien (puisque 4-1) attribués aux tireurs principaux équitablement, soit ici +1 dé à chaque tireur principal (en rouge).




SCHEMA 3b : moins de cibles que de tireurs : ici 2 cibles
Tireurs Principaux : Quatre tireurs prennent pour cible les deux adversaires au  avec chacun 4 dés (en blanc). 
Soutien de Tir : 4 tireurs => 3 dés supplémentaires de soutien (puisque 4-1) attribués aux tireurs principaux équitablement, soit ici +1 dé à chaque tireur principal (en rouge) et +1dé attribuer à un des deux tireurs principaux (en violet) !




SCHEMA 3c : moins de cibles que de tireurs : ici 1 cible
Tireurs Principaux : Quatre tireurs prennent pour cible l'unique adversaire avec chacun 4 dés (en blanc). 
Soutien de Tir : 4 tireurs => 3 dés supplémentaires de soutien (puisque 4-1) attribués à la seule plaquette de tireurs principaux (en rouge). Bon là ça pique franchement...




J'espère avoir pu t'éclairer. J'ai listé les différents cas que tu pourrais rencontrer avec tes quatre tireurs mais ils illustrent en fait tous la même règle qui dit "chaque tireur supplémentaire ajoute 1D6" en soutien."

Simple non ? ....bof ^^'

c/ y a en un peu plus je vous le laisse ?!

Je pourrais sciemment laisser de coté les autres petites précisions qui pour moi embrouillent un peu et qui nécessitent un peu de pratique pour comprendre leur intérêt, mais par acquis de conscience, je vais quand même en énumérer quelques unes . (J'ai une réputation de Méchant à sauvegarder !)

Par exemple le rôle des unités légère en soutien avec ce bonus de -1D quand on leur tire à travers, mais qui donne un bonus le +1D pour le soutien. Est pas suffisamment explicite.
On comprendra qu'en réalité cette configuration, qui peut sembler un peu bizarre, (on donne un bonus pour l'annuler avec un malus) donne juste l'opportunité à l'unité de tirer à travers cette unité sans réel malus, OU, si il y a suffisamment de cible, de permettre à l'unité légère et à celle derrière de tirer juste avec un petit malus. Mais il m'a fallut ma troisième partie pour intégrer, comprendre et interpréter ce point de règle.

Je pourrais aussi revenir globalement sur certains schémas/exemples qui mériteraient un peu plus de précisions dans leur légende pour éviter justement quelques quiproquo, notamment sur les soutiens , mais aussi sur les machines de guerres.

Car oui, les machines de guerres ont des règles un peu bizarre, changeant drastiquement avec le reste du corpus pour être compris à la première lecture. Même si je comprend que la nature de ces engins rendent nécessaire un changement sur la façon de blesser les cibles, celle-ci mériterais d'être un peu plus précise.

Bref, rien d'insurmontable, pour celui qui reliera la règle quelques fois, mais je me pose la question sur la possibilité de rendre cette partie un peu plus claire pour l'ensemble des joueurs.

III/ ET CA SENT MEILLEUR MAINTENANT ?

Oui da !

Continuer à reprocher ce qui est pour moi un léger défaut d'écriture récurent à BannerWar (l'un des exercices d'écriture certainement le plus difficile au monde !), ne serais pas honnête sans admettre que je reste agréablement surpris et admiratif de la règle du tir en terme de richesse et la profondeur qu'elle arrive à transmettre en même pas 2 pages.

Si celle-ci n'est pas toujours claire et mériterait d'avoir plus d'exemples et de précisions, le corpus globale reste simple séduisante, si on passe outre les points négatifs que j'ai déjà souligner.

Je me demande si par exemple accorder le bonus de soutien aux seul unités supplémentaires n'ayant pas de cible n'aurait pas été plus harmonieux et simple à mettre en place (ou accorder une touche directe par soutien !) ou encore de trouver une valeur de base fixe pour les tirs d'artillerie.

Quoi qu'il en soit cette partie sent bon le febrezze !
encore reste-t-il à savoir ce qu'il en est sur le corps à corps ;)

Sur ce, je lève mon verre et mon bouclier ...
des bisous mes chatons !!!!





jeudi 15 novembre 2018

Pc, Pc es-tu là ??!!!!

Vous l'avez voulu (je parle de mes 2 lecteurs récurent ^^) et bien vous l'aurez votre article sur le shadow ! Par avance je m’excuse si j'ai fait une TextoMori, comprendre que l'article sera un peu long que nécessaire, mais quand c'est long ...c'est bon !! ! 
Bon courage à ceux qui qui arriverons au bout de ce laïus !! 
Et donc SERGE MAGNETO svp :

Mon vieux PC avait fait son temps !
5 ans de bon et loyaux service et le technicien en réanimation, m'avait bien fait comprendre qu'une transplantation en plus d'être onéreuse serais pas sans risque !
-"Laisse moi partir neko !" Dit Wilson mon vieux PC "Je préfère partir en te laissant un bon souvenir, plutôt que d'être un légume à charge pendant encore 2-3ans ! On a passé de bon moment ensemble et je souhaite te dire un dernier truc avant de rendre l'âme ...."
-"Pas de souci mon vieux, je suis là je t'écoute !"
-"C'est un truc important, que je doit absolument te dire ...." un sous programme avast se mit à hurler " LA BASE VIRAL VPS A ETE MIT A JOUR ..... " couvrant ce que voulait dire Wilson " cela est très important ! Le destin du monde est en jeux Neko, ne l'oublie pas !
-"Pardon Wilson, je n'ai pas bien entendu !!"
- ...
-"Euh Wilson ? ...."
-BIP "File Boot\BCD Error code 0xc00000e9 "

-"Euh .....sérieux là ?"

Wilson est ainsi mort pathétiquement avec ses secrets et ses dizaines de fichier d'historique internet chelou !

J'avais cependant entendu parler d'un Necro-technicien/informatique, pouvant rappeler d'entre les morts les PC décédés. La société "SHADOW" promettait bien des choses, mais donjon et dragon m'avais bien appris une choses :
"la necromancie c'est cool à toujours un prix !"

Ainsi ai-je décider de tenter l’expérience quelques semaines plus tard.
Qu'est ce que je risquais après tout ?
34.95€ (suite à un coupon réduction) plus tard et une signature numérique faite avec mon sang, me voila autour d'une table de salon pouvant parler avec ceux de l'au delà !
-"Avez vous garder la dépouille du défunt ?" Dit là voix du Necro-informaticien
-"Euh, oui ....."
-"Nous pouvons alors commencer la cérémonie !!!"


Bon petit crash test, de la part d'un ni bon, ni mauvais en informatique (moi !)
Sur ce qu'est un PC dématérialisé !

Effectivement, mon PC commençais sérieusement à être vieux !
Le premier symptôme remonte à déjà presque 2ans :



Nier Automata, un jeu qu'il est bien, mais codé avec les pieds ! "Il arrive" (noter les guillemet) à fonctionner ....mais en ralenti .....avec les paramètre d'affichage au minimum ....imaginer la jouabilité du truc ......et maintenant visualisons un crétin (moi) avoir suffisamment de volonté (patience ?) pour le finir dans cet état de putréfaction Vidéo-ludique ! Voila vous avez l'image ? 
L'un des programmeurs en question !! 

Mais passons, car avec le temps forcement les problèmes s’aggrave et j'en viens à commencer à réfléchir a prendre un autre PC et pour cela plusieurs choix :
A-reprendre un nouveaux PC suffisamment honnête pour tenir 4-5ans. 
B-suréquiper le vieux PC, pour le refaire tenir 2-3ans. 
C-Arrêter de jouer au PC, car les jeux c'est pour les enfants
D- la réponse D

J'ai fait le calcul et la A coûte au minimum 1200€, la B presque 800€ , c'est relativement onéreux, avouons le, surtout pour un gars comme moi qui fait pas du jeux vidéo sa passion dominante ! Et la C, bien qu’économiquement viable, ne me semble pas un bon investissement pour mon mental tant qu'on n'introduira pas "la chasse au con" dans la loi française comme motif de légitime défense !

Reste donc la fameuse/fumeuse réponse D

D comme sha"D"ow  (pas faire mieux comme transition !) !

Shadow le (non-)PC qu'il vous faut ?

"Qu'est-ce que c'est exactement ?"

Le shadow PC, est en réalité un PC dématérialisé. Un PC dans un DataCenter quelque part en France, car oui, l'équipe et le produit (devrais-je dire le service ) est Français, auquel vous pourrez avoir accès de n'importe où, a condition d'avoir un appareil connecter à internet . 

Pour faire simple e expliquer le bousin, imagine Dédé !
Mais oui, tu sais le technicien informatique de ta boite que tu appel quand t'a un souci sur ton PC !
En général, il te demande si ton PC est bien allumer et si la souris est bien brancher  de prendre le contrôle de ton PC à distance grâce à un programme comme TeamViewer ou autre et tu trouve toujours rigolo de voir la souris bouger toute seule sur ton écran imaginant facilement un pirate informatique chercher tes codes carte bleu et photo de toi dans un camps naturiste au Maldive. Ben grosso merdo c'est ça !

Tu as donc accès à un PC via un Streaming/visioconférence d'un appareil à un PC à l'autre bout de la France.

"Donc il me faut un PC, pour avoir un PC ?"

Oui et Non

Oui car si tu a un PC, tu peut techniquement le garder (évite les antiquités qui tournent sous windows 95/98). Il servira alors juste plateforme support ! Une sorte de page de visioconférence se fait et tu a accès à ce nouveaux PC ! Il faut juste l'appareil possède en gros une résolution et un débit suffisant pour faire tourner un film (en gros !)

Non, car le système marche sur tablette et même sur certain téléphone portable (par contre il faut du mastoc !!) et pour ceux qui ne possède rien de tout cela, shadow met à disposition un petit boitier qui va sortir bientôt (il s'agit en faite de leur deuxième modèle le premier étant en rupture de stock !) répondant au doux nom de "Ghost".
Ce petit boitier sert uniquement à se brancher sur une prise écran, un prise d'alimentation et sur un cable internet pour simuler un mini PC transportable partout, sur lequel on ajoutera le clavier et la souris 


Mais où est Charlie le boitier
Réponse en surlignant cette ligne ;) :  en bas à droite de l'écran !!
"Mais sinon c'est quoi comme PC ?"

Alors votre PC, sera en réalité évolutif, et cela en général 1 fois par an pour être au norme à avec 95% des jeux du marchés.
Par exemple actuellement mon PC fait tourner Nier Automata en Ultra ....bref c'est comparer une AX citroen avec une petite Mercedes, ça n'a pas de sens ^^
Actuellement à l'heure ou je rédige les lignes le Shadow vous donne accès l' équivalent suivant :

- Carte graphique NVIDIA GTX1080 (valeur d'environ Nvidia 550€) , qui n'est pas la dernière sur le marché en terme de puissance, ni en terme de nouveauté. On est passé au 1080 TI et au série 2070 et 2080 depuis pas longtemps, mais reste cependant une très belle entrée de gamme pour faire du Jeux Video. Mais on peut espérer une mise a jour pour 2019.

-Processeur Xeon 8 threads dédiés (valeur au alentour de 400€), mais un I5 ou un I7 ? Bon difficile de savoir de quel processeur il s'agit exactement, la technologie ayant beaucoup changer sur ce points et j'avoue, ne pas savoir le processeur tiens ou non la route sur ce qui se fait actuellement ! D'ailleurs, si quelqu'un à une idée exacte du processeur il s'agit je suis preneur ! Mais je pense qu'il 
Avant c’était la course à celui qui aurait le plus de cœurs, puis finalement dépassé par ceux qui avait moins, mais avec un traitement de l'info plus ergonomique, ects .... bref pour l'avis éclairé sur ce point vous êtes au mauvais endroit !! Je ne pourrais objectivement pas vous dire si ce processeur en question est une bête de course ou une bête limace ! Pour ma part, il rempli l'objectif pour lequel j'ai choisi le shadow, jouer à mes jeux PC.

-12 giga de ram DDR4 cadencée en 2400MHz (valeur estimé 100€), c'est franchement pas mal, même si on est passé au DDR5 depuis. Mais la ram en place tiens la route pour la plus part des activité voulu pour un "bon pc à sa mémère". Mais vivement la MAJ 2019 ^^

-256giga de mémoire (valeur environ 50€), qui est réalité le défaut et la plus value du bousin, explication ! 
Je vais pas faire de chichi, 256giga de stockage pour un PC d'aujourd'hui, c'est tout pourri, c'est à peine la capacité de stockage d'un disque dur externe tout pourri et il faudra allez au porte monnaie pour étendre la mémoire avec 1To supplémentaire, mais de toute façon l'offre n'est plus possible en raison de trop de demande !

Mais j'ai dit aussi que malgré tout c'était une plus value, ce à quoi vous pouvez rétorquer ....



Et ben pour tout vous dire, j'ai eu une amère expérience au boulot ! Celle de protection des donnée de la boite dans laquelle je travail ! Et la question de la sauvegarde dématérialisé via "cloud" à un jour été d'actualité ! Et niveau prix, c'était là foire aux "pro-n'importequoi" !
Entre les prix allant jusqu’à 80€ par mois pour une misère en giga de stockage, avec plein de réserve quand à "la perte potentiel des données" et ben c'était pas jojo comme solution !
Et là en toute objectivité, vous avez ici, certes, peu de stockage, mais bien plus que ce que faire une éventuelle concurrence, sans vous fournir l’accès à un PC. Bref pour moi le reproche ne peut pas être pour moi retenu ici, bien qu'un frein potentiel pour d'autre !

"Et sinon le prix du truc au juste ?"

Je te laisse faire le calcul en reprenant les valeur des pièces un peu plus haut !
On en arrive avec un petit calcul à ce jour, pour un PC qui table dans les 1100€, ce qui promet un PC, plus qu’honnête sur le marché. Un PC qui peut tourner sereinement 3 ans sur cette configuration, sans donner les signes de ce jeux qui tourne au ralenti !
Et donc combien ça coûte ? L'équipe de Shadow propose 3 offres :

1 mois sans engagement pour 44.95€ 
3 mois d'engagement pour 34.95/mois
12 mois d'engagement pour 29.95/mois

J'ai fait mon calcul, il m'aurait fallu 800€ pour remettre à jour mon PC, là ou le Shadows ne coûte que 360€/ans. La ou c'est intéressant, c'est qu'il me faudrait un peu plus de 2 ans d'abonnement shadows pour amortir la mise à jour de mon PC qui redeviendrait quasiment obsolète. L’intérêt du Shadow pour moi, est la mise à jour de ses composants en continus année après année. Le plus est d'avoir continuellement un PC qui tourne en valeur de composant autour des 1000€-1500€, là ou ton achat aurait déjà perdu de la valeur après 1an d'utilisation.

"Donc y a que des points positifs, je cours m'abo.... !!!"

Oula minute papillon !!
J'ai dit plus haut que la nécromancie à toujours un prix ! Voila ce dont il faut être conscient avant de se jeter corps et âme dedans :

1/Je l'ai dit et je le répète, déjà tu aura besoin d'une base de transition pour avoir accès à ce service : soit un vieux PC mais pas trop, soit attendre qu'il re-propose leur petit boitier magique (en location pour +7.95€/mois ou à l'achat pour 119.95€). 

2/Il te faudra une connexion décente pour bénéficier du service : 15Mbs ! 
Bon niveau connexion c'est un peu comme porter un short de plage, un débardeur à trou et des tongs en pleine ville ! Bref on va pas manger dans un 4 étoiles comme ça !


Connexion à 15Mps. Tu peut allez chercher le pain

C'est pas beaucoup, mais il faut encore savoir configurer son shadow pour que les jeux puisse être jouable sous peine d'être gêner par des ralenti fréquent !
J'avais par exemple des gros problème au tout début malgré mes 27Mbs soit l'équivalent d'un pantalon tee shirt basket quoi ! oui j’habite dans le trou du cul du monde et alors !
Connexion à 27Mps. Tu peut allez faire les course à Intermarché


 Mais le problème à été résolu à la suite d'un appel téléphonique de leur part qui à donner en gros cela :
-"Monsieur Neko êtes vous satisfait de notre prestation "
-"Ben un peu moyen, car malgré ma magnifique connexion les jeux sont injouables contrairement au reste de la bureautique !"
-"Monsieur Neko, savez vous que certain client arrive à jouer avec seulement 8Mbs ?"
-"What ? Oo "
-"Vous avez un bouton d'auto-configuration par rapport à votre connexion sur la page principale (encore en beta), mais dans le cas ou cela ne marche pas je vous conseille de régler le débit du shadow à la moitié de votre débit initial " 

ET BEH EN FAITE CA MARCHE !!!
Ce que je veut dire par là; c'est qu'il faudra faire quelques réglages pour que l’expérience soit agréable !

3/Le caractère éphémère et immatériel de votre PC  !
Soyons clair, si pour "x" raison vous deviez suspendre votre abonnement et que pour une autre raison vous voulez le reprendre 2-3mois plus tard ...et ben vous repartiriez avec un Nouveaux PC entièrement vierge ! Totalement effacé, afin de permettre à un autre client de prendre votre place au sein des serveurs et des ressources numérique de Shadows. Si je comprend la démarche et les difficulté technique à conserver les comptes non actif, cela reste malgré tout dommage. Bref il faut être conscient que l'engagement avec la société est bien réel sur ce point de contrainte ! 


"Mais sinon toi, Neko tu en pense quoi ?"

Je pense sérieuse que ce système est l'avenir du numérique. 
Il en est à ces début et à encore quelques petits défauts. Entre les soucis de latence, de ce très léger filtre flou à l'écran, ou encore certains défauts de sons, on sent qu'il y a encore des point d'amélioration sur lesquels travailler, mais rien de réellement gênant et qui ne soit pas résolu avec quelques bidouille ou par redémarrage du PC.

Le gros Plus de la prestation est pour moi d'avoir SON PC disponible partout où que l'on va, du moment que l'on possède une connexion short et tong. Et surtout un bécane qui évolue constamment pour se mettre au norme du marché sans se prendre la tête. 
Alors Bien entendu vous n'aurez pas le meilleur PC du Marché à 4500€, mais un PC qui devra normalement toujours être décent en toute circonstance !

"D'autre truc à dire ?"

Il y a encore quelques petits bon trucs à savoir qui donne une plus valu au bousin !

1/ Les joueur Mac vont enfin pouvoir jouer à des jeux vidéo ^^
Oui le système permet de faire tourner un PC, sur un MAC. 
Fini d'attendre le potentiel portage sur votre machine en forme de pomme, vous pouvez directement allez piocher sur la ludothèque PC, bien plus fourni !

2/Le système de portage de donnée d'un PC à un autre machine est un plus.
Pour exemple et à titre personnel, cela m'aide beaucoup, notamment au boulot. Il me permet d'avoir quelques dossiers facilement en machine pour pouvoir travailler dessus en déplacement ou à la maison. 
Un simple copier coller de la fenêtre du PC du boulot à mon PC Shadow et le transfert se fait ! Attention cependant, cela ne semble pas être possible (ou du moins aussi facile) sur un MAC ! 

3/Une équipe à l'écoute. J'ai vraiment eu cette impression lorsque après 2 semaine d'abonnement un technicien Shadow m'a cordialement appeler pour planifier un RDV téléphonique pour partager mes impressions sur mon expérience. 
C'est lui notamment qui ma orienté pour résoudre mon souci de gestion de connexion et répondre à mes questions sur leur service ! 
Bref, un service qualité qui semble top pour le moment avec une communication simple et facile avec ses équipes !

4/ Vous êtes maintenant curieux et vous voulez tester ce système ?
Vous avez aimez ce article et voulez me donner de l'argent   je vous propose d'allez directement sur leur site : https://shadow.tech/
Tester 1 mois ou plus pour vous faire une idée en utilisant mon code de parrainage : NICMRJYH (-10€ pour vous et -10€ pour mois sur ma prochaine facture !) ça mange pas de pain !

En espérant que cet article ai répondu à la plus part de vos interrogations et surtout de ne pas avoir dit trop de connerie sur le sujet ! 
Aucun PC n'a été molester ou battu durant le crash test
Des bisous mes chatons !